Se connecter
Calixte Delmas

Calixte Delmas


Calixte Delmas

Rôle dans l'association : Président d'honneur

Rôle sportif : Participant

Informations :


Le 10 septembre 1934, à Montauban est né Calixte Delmas à deux pas de la salle du Club des Lutteurs Montalbanais. Ses parents, Germaine et Jean Delmas étaient les fondateurs de ce Club. Les animateurs actuels du CLM, Jean Dumoustier, Patrick Sabatié les ont connus. Calixte a eu la chance outre d’être initié très jeune à la lutte, de faire ses premiers pas scolaires à l’école primaire de la rue Bêche à Montauban, école qui a vu passer sur ses bancs quelques montalbanais devenus célèbres. Puis le lycée Ingres et l’ENP d’Egletons, avant d’intégrer l’Ecole Nationale des Arts et Métiers puis l’Ecole Nationale du Pétrole. Ces formations lui ont permis de faire de la recherche pétrolière, puis des travaux publics et enfin de diriger le Département TP et redressement d’Entreprises de la Cegos. A la fin de sa carrière professionnelle, il a avec un camarade d’école et quelques amis, acquis une exploitation vinicole aux confins du Bordelais et du Bergeracois. Cette vigne a aujourd’hui 20 ans et ses produits sont reconnus. L’activité sportive : La lutte a été le sport formateur au long de sa vie. - Quittant le foyer familial en 1949, Calixte trouve à l’ENP d’Egletons un environnement propice à la pratique de la lutte. Pierre Caraminot Directeur de l’ENP lui offre avec l’aide de Pierre Jardillier , escrimeur et surtout professeur de technologie, l’opportunité de créer une activité lutte dans le cadre de l’école. - Suite à son premier titre de champion de France universitaire en 1951 l’ENP organisera en 1953 le championnat de France de France OSSU. Première rencontre avec Maurice Sauvageot et son équipe du lycée de Poitiers. Le secrétaire général de la FILA Roger Coulon préside cette première organisation - En octobre 1953, Calixte intègre l’Ecole des Arts et Métiers à Aix en Provence ou il crée une section lutte. Lors de la quatrième année qui se déroule à Paris, et grâce à Louis Ballery, une section lutte s’ouvre à la Cité Universitaire Internationale. Charles Kouyos entraîne cette section et Calixte sous l’égide de ce maître exceptionnel accède à une pratique convenable de la lutte fédérale. Les Clubs et lutteurs parisiens de Vincennes et de l’APSAP, les frères Bouvet, Georges Ballery, Ritter, Leclère, César Brunetti l’aident dans sa progression. - Fin 1957 et 1958 un séjour professionnel en Afrique interrompt sa carrière sportive - Paris 1958 : l’Ecole des Pétroles et toujours Charles à la cité U le remettent en selle. - 1959 à 1961 : le service militaire au bataillon de Joinville lui permet d’être champion de France en 73kg libre en 1961. - 1962 l’année du choix : continuer une carrière sportive ou exercer un métier auquel il avait consacré des années d’études… Son choix donne la priorité à son métier d’ingénieur. - 1963 à 1970 : travaux publics à Aix en Provence. Création du comité de Provence Le docteur Pinelli chirurgien renommé ouvre une salle à Aix et prend la présidence du Comité. A Nice la lutte est animée par Claude Jugier puis Sébastien Giaume. Marseille avec Milou Quès et Alexandre Andretta (tous deux aujourd’hui décédés), Toulon avec Maurice Sauvageot et le jeune René Autran. Tous participent activement au développement de la lutte en Provence. - 1970 : nouvelle activité professionnelle à la Cegos à Paris. Peu après les jeux olympiques de Mexico et l’apogée de Daniel Robin, Calixte Delmas abandonne ses acticités d’arbitre international et de membre du comité Directeur. - 1993 Daniel Emelin, messager de Jean Michel Brun le ramène à la Fédération.


Equipes :

  • AIL : Participant

Calendrier

Partenaires

Aucun partenaire à afficher.

Derniers résultats

Aucun résultat à afficher.

Dernières photos

Premanon 18 & 19 mai 2019Premanon 18 & 19 mai 2019Premanon 18 & 19 mai 2019Premanon 18 & 19 mai 2019Premanon 18 & 19 mai 2019

PROCHAIN ÉVÈNEMENT

Aucun évènement à afficher.